Cancer et bilans sanguins

1024 684 sikkis

Dépistage, suivi de l’évolution et du traitement d’un cancer, de ses complications éventuelles… Autant de raisons pour lesquelles les patients atteints d’un cancer doivent effectuer régulièrement des prises de sang. Les déplacements au laboratoires induits, indispensables à un bon suivi médical, viennent ajouter des désagréments aux symptômes liés à la maladie. C’est face à ce constat que LAB2U tente à sa manière d’accompagner les patients, avec une application mobile qui permet une mise en relation avec des infirmiers libéraux diplômés d’État et des laboratoires de biologie médicale de proximité pour organiser une prise de sang à la maison.

La lutte contre le cancer est une priorité de santé publique, avec plus de 384 000 nouveaux cas diagnostiqués en 2015 en France. Le dépistage s’impose comme la première étape dans le parcours de soin : dépister permet de diagnostiquer plus tôt certains cancers, avant même l’apparition de symptômes, favorisant ainsi les rémissions et limitant les séquelles.

Dès le dépistage, le patient doit effectuer des analyses sanguines, notamment la NFS, examen sanguin qui mesure le nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes. Une baisse et/ou une hausse de ces marqueurs peuvent être les premiers signes d’un cancer

Une innovation récente, le test ISET, pourrait constituer une avancée majeure dans le dépistage de la maladie : ISET est en effet capable de détecter précocement une seule cellule tumorale dans dix millilitres de sang. Ce test, actuellement disponible dans seulement deux centres en Europe, permettrait d’intervenir sur un facteur crucial dans la lutte contre le cancer : le temps. À ce stade cependant, il ne permet pas de déterminer de quel organe proviennent les cellules cancéreuses.

À l’issue du diagnostic, un traitement adapté au type de cancer est proposé au patient. Radiothérapie, chimiothérapie, chirurgie … ont pour objectif selon les cas de supprimer la tumeur et/ou les métastases, de réduire le risque de récidive, de ralentir le développement et de traiter les symptômes engendrés par la maladie. Dans le cadre du suivi du traitement, des prises de sang sont régulièrement effectuées afin d’évaluer l’évolution de la maladie ou l’impact de ces traitements. LAB2U propose un service unique et simplifié pour programmer ces rendez-vous médicaux : des prises de sang à la maison. Grâce à une transmission sécurisée, le patient reçoit directement les résultats de ses analyses sur son smartphone, résultats qu’il pourra ensuite transmettre à ses médecins en toute confidentialité.

Une fois en phase de rémission, le patient entre dans une période de suivi et de surveillance. De nombreux rendez-vous auprès de l’oncologue sont à prévoir, ponctués à nouveau par des analyses sanguines. Rémission, récidive, risque de second cancer … ce sont tout autant de raisons qui poussent un patient à effectuer de multiples bilans sanguins, que l’on préfèrera effectuer à la maison, pour éviter l’inconfort généré par les déplacements à jeun au Laboratoire de Biologie Médicale.

 

Sources : BTM TV – Santé Médecine – Institut National du cancer.

  • Ajouter des étiquettes :

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée