BILAN HEPATIQUE

626 417 LAB2U

Votre médecin vous a prescrit un bilan hépatique ? Il s’agit simplement de vérifier le fonctionnement de votre foie. Ce bilan hépatique est généralement demandé en cas de symptômes évocateurs d’une pathologie, ou tout simplement dans le cadre d’un bilan de santé général.

Dans quels cas particuliers le bilan hépatique est-il prescrit ?

Votre médecin peut être alerté par les symptômes suivants :

  • ictère (jaunisse)
  • urines foncées
  • selles décolorées ou sanglantes
  • diarrhées
  • douleurs abdominales
  • nausées ou vomissements
  • perte d’appétit et amaigrissement
  • fatigue importante

Le bilan hépatique peut également être indiqué pour le diagnostic ou le suivi des hépatites virales, pour des personnes ayant des antécédents familiaux de maladies du foie ou une consommation excessive d’alcool, ou encore lors de traitements médicamenteux pouvant endommager le foie.

En quoi consiste un bilan hépatique ?

Pour réaliser un bilan hépatique, il suffit de faire un prélèvement sanguin, préférablement à jeun. Le médecin peut également vous demander d’arrêter de prendre certains médicaments pouvant avoir une incidence sur les résultats. Le bilan hépatique repose sur une combinaison de plusieurs paramètres, mesurés sur un même échantillon de sang. Le médecin effectue une sélection parmi les analyses ci-dessous, en fonction de ce qu’il souhaite vérifier.

LA BILIRUBINE

Principal colorant de la bile, la bilirubine est un pigment de couleur jaune, non soluble dans l’eau. Produite dans les cellules de la rate et de la moelle osseuse, elle est ensuite transportée dans la circulation sanguine par l’albumine pour rejoindre le foie. On mesure généralement la bilirubine totale et la bilirubine conjuguée, également appelée bilirubine directe.

Les valeurs normales sont :

  • bilirubine totale : entre 0,3 et 1,9 mg/dl (milligrammes par décilitre).
  • bilirubine conjuguée : entre 0 et 0,3 mg/dl.

Une hyperbilirubinémie (taux de bilirubine élevé), traduit un trouble de l’élimination biliaire.

LES TRANSAMINASES 
Les transaminases sont des enzymes présentes à l’intérieur des cellules, en particulier au niveau du foie et des muscles. Elles interviennent dans les réactions biologiques. On distingue deux types de transaminases : les ALAT (alanine aminotransférases) et les ASAT (aspartate aminotransférases).
Les valeurs dites “normales“ des transaminases dans le sang dépendent du sexe, de l’âge, de la température du corps et de la masse corporelle du patient.

  • ALAT : de 8 à 35 UI/l pour les hommes et de 6 à 25UI/l pour les femmes (UI/l = unités internationales/litre,
  • ASAT : de 6 à 25 UI/l quel que soit le sexe.

Une augmentation des transaminases dans le sang est due à une libération anormale par des cellules hépatiques endommagées, par exemple en raison d’une hépatite, ou d’une intoxication alcoolique ou médicamenteuse.

 LES GAMMA-GLUTAMYL TRANSPEPTIDASES (OU GGT)

Les Gamma GT sont des enzymes provenant de plusieurs organes (foie, pancréas, rein) et participant au transfert des acides aminés entre les cellules. La valeur normale des Gamma GT est de 15 à 55 UI/L pour un homme et 10 à 40 UI/L pour une femme.

Les Gamma GT augmentent dans toutes les maladies hépatiques, mais il n’existe pas de lien spécifique entre l’augmentation des Gamma-GT et une maladie spécifique. Néanmoins, on peut relier cette augmentation à 3 causes principales :

  • une surcharge pondérale
  • la prise de médicaments
  • l’alcoolisme chronique

LES PHOSPHATASES ALCALINES (PAL)

Les phosphatases alcalines sont des enzymes qui se trouvent dans la plupart des tissus de l’organisme, en particulier les os, le foie, l’intestin, et les reins. Elles sont également présentes dans le placenta en cours de grossesse.

Les valeurs normales des phosphatases alcalines sont comprises entre 30 et 100 UI/L. Cette concentration est plus élevée en cas d’obstruction des voies biliaires.

L’ALBUMINE

L’albumine est la protéine la plus abondante dans le sang (60%) et la principale protéine de transport de substances telles que des hormones, le calcium, la bilirubine, les médicaments. Elle est fabriquée par le foie et son dosage permet d’en déterminer les capacités de synthèse.

Le taux normal d’albumine dans le sang se situe entre 3,4 et 5,4 g/dl.

Un taux anormalement bas (hypoalbuminémie) peut laisser suspecter une maladie du foie : cirrhose, hépatite, …

LA PROTHROMBINE

La prothrombine est une protéine synthétisée par le foie, et qui joue un rôle essentiel dans la coagulation. La mesure du taux de prothrombine permet d’évaluer l’efficacité de la coagulation du sang et reflète donc l’état du fonctionnement hépatique. Ce taux est défini à partir de la mesure du temps de Quick, qui évalue la vitesse de coagulation du sang. Le taux de prothrombine doit se situer idéalement entre 70 et 100%. En dessous de ces valeurs, on est en présence d’hypoprothrombinémie, qui indique potentiellement une insuffisance hépatique.

Comment les résultats sont-ils interprétés ?

Pour toutes ces analyses complexes, les valeurs dites normales peuvent varier d’un laboratoire à l’autre. Seul votre médecin peut donc les interpréter, les rapprocher de vos symptômes et les compléter le cas échant par d’autres examens : IRM, échographie du foie et des voies biliaires, biopsies… avant d’établir son diagnostic.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée