LES GLOBULES ROUGES

1024 717 LAB2U

Les globules rouges sont les cellules les plus nombreuses à circuler dans le sang (près de 5 millions par microlitre) et représentent près de la moitié du volume sanguin. Ils donnent au sang sa couleur rouge et ont un rôle vital pour notre organisme. Explications.

Comment se présentent les globules rouges ?

Les globules rouges sont également désignés sous le nom d’hématies, ou encore d’érythrocytes, du grec “erythros“ et “ kutos“ qui signifient respectivement rouge et cellule.

Ce sont des cellules ovales, sans noyau central, qui se présentent sous la forme de disques biconcaves d’un diamètre d’environ 7 microns. Chaque globule a une forme arrondie, qui lui confère élasticité et résistance, et donc la capacité de se déformer pour passer dans des capillaires (les vaisseaux sanguins les plus fins) d’un diamètre de 4 microns seulement ! Chaque globule est rempli d’hémoglobine, une protéine pigmentée en rouge et dotée d’un noyau de fer.

Comment sont fabriqués les globules rouges ?

Les globules rouges naissent dans la moelle osseuse, grâce à un processus complexe appelé érythropoïèse, qui est régi par une hormone : l’érythropoïétine (EPO). Ils subissent plusieurs stades de maturation (sur environ 5 jours) avant d’être envoyés dans la circulation sanguine. La production journalière de globules rouges s’élève à plusieurs centaines de milliards, avec un rythme de 2 à 3 millions de globules par seconde. Ce qui permet de renouveler le stock de globules rouges d’1% chaque jour.

La durée de vie habituelle de chaque globule est d’environ 120 jours. Il est ensuite piégé par le foie, la rate ou la moelle osseuse et détruit par hémolyse (hémo = sang et lyse = destruction).

La plupart des composants du globule sont immédiatement utilisés par la moelle osseuse pour fabriquer de nouvelles cellules. L’hémoglobine qu’il contient est transformée en bilirubine, qui va être éliminée dans la bile, alors que le fer va servir à la constitution d’une nouvelle molécule d’hémoglobine.

Quel est le rôle des globules rouges ?

Les globules rouges jouent un rôle essentiel dans l’oxygénation de l’organisme.

  • Transport du dioxygène.Les atomes de fer contenus dans l’hémoglobine des globules rouges ont la capacité d’absorber et de fixer le dioxygène (O2) au niveau des poumons, puis de le transporter dans tout l’organisme avant de le libérer dans un capillaire artériel au niveau d’un organe.
  • Transport du dioxyde de carbone. L’organe qui a utilisé l’oxygène pour fonctionner va libérer en retour du gaz carbonique (dioxyde de carbone = CO2) qui va prendre la place de l’oxygène sur les atomes de fer de l’hémoglobine. Les globules rouges vont alors repartir dans la circulation veineuse et se retrouver au niveau des capillaires veineux des poumons. Le dioxyde de carbone va être expulsé et les globules rouges vont être rechargés en oxygène.

Les globules rouges vivant environ 120 jours, ce cycle se répète environ 350.000 fois pour chaque globule rouge.

Quelles sont les pathologies causées par des anomalies des globules rouges ?

Une analyse de sang – l’hémogramme – permet une mesure à la fois quantitative et qualitative des globules rouges, L’interprétation des résultats permet de mettre en évidence d’éventuelles anomalies, à l’origine de diverses pathologies.

Voir notre article sur la NFS : https://www.lab2u.fr/numeration-formule-sanguine-nfs/

 TAUX DE GLOBULES ROUGES TROP FAIBLE

Anémie par carence en vitamines

Une carence en vitamine B12 peut causer la formation de globules rouges de grande taille. On parle alors d’anémie macrocytaire.

Anémie ferriprive

Une alimentation pauvre en fer peut être à l’origine de la formation de globules rouges de petite taille. On parle alors d’anémie microcytaire.

Anémie hémorragique

Une hémorragie ou une importante perte de sang peut entraîner un déficit significatif en globules rouges dans l’organisme.

Anémie aplasique et anémie hémolytique

Une défaillance dans le processus de fabrication des globules rouges ou au contraire une destruction – ou hémolyse – trop rapide peuvent entraîner un déséquilibre du nombre des globules rouges circulant dans le sang. On parle alors respectivement d’anémie aplasique ou d’anémie hémolytique.

 TAUX DE GLOBULES ROUGES TROP ÉLEVÉ

 Polyglobulie

La polyglobulie est une maladie chronique causée par une production excessive de globules rouges, qui peut survenir dans certaines maladies comme la maladie de Vaquez. La polyglobulie induit un risque de thrombose (formation d’un caillot sanguin).

ANOMALIE DE FORME DES GLOBULES ROUGES

 Drépanocytose ou anémie falciforme ou anémie à hématies falciformes.

La drépanocytose est une maladie génétique rare qui entraîne des anomalies morphologiques des globules rouges, qui ont alors une forme de faucille au lieu d’être biconcaves. Comme les globules rouges sont plus rigides, ils peuvent bloquer la circulation du sang dans les capillaires et altérer l’oxygénation des tissus. Cette mauvaise circulation sanguine est la cause de crises vaso-occlusives particulièrement douloureuses. La drépanocytose est la maladie génétique la plus fréquente en France avec une prévalence d’1 enfant atteint pour 1900 naissances (Source : Inserm).

Le saviez-vous ?

La détermination des groupes sanguins repose sur l’étude des globules rouges. En effet, les groupes sanguins sont établis en fonction de la présence ou de l’absence de certains antigènes sur leur surface.

 

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée